VOEUX DE NOTRE PRESIDENT SGDF

Publié le par Charles de Foucauld

VOEUX DE NOTRE PRESIDENT SGDF

Destinataires : chefs, cadres, compagnons, membres associés 2015-2016 et 2016-2017, salariés et membres d'honneur

Heureux ou super heureux en 2017 ? A chacun de prendre son risque !

Nous sommes tous invités au bonheur et les scouts et les guides ont leur chemin !

Le mois dernier j’ai passé du temps avec un scout qui avait participé au 8e Jamboree, celui du Canada en 1955, le premier hors d’Europe au thème fort qui nous correspond bien en 2017 : « nouveaux horizons ».Mohamed Yunus (1) a aujourd’hui 76 ans. Prix Nobel de la Paix, il est toujours un infatigable acteur d’espérance et d’engagement, de mobilisation. Il y a 3 ans alors que je le faisais rencontrer des pionniers/caravelles (Oze N°20) il disait : Vous n'êtes pas insignifiant, vous pouvez créer du changement si vous le voulez. Nous pouvons le faire. C’est une question de volonté… J’étais un gamin comme les autres, j’ai juste essayé de voir ce dont j’étais capable.

Là, il m’invitait à cogiter à la différence entre bonheur et super bonheur. (happiness & super happiness)

De cet échange, je retiens deux convictions que je vous partage par ces vœux comme deux pistes pour construire en confiance 2017 :

- Nous sommes des êtres de désirs et nos paroles sont processus d’engendrement, elles permettent de passer à l’action. Chacun de nous devrait se choisir un/des mentor/s pour se tirer vers le haut, bâtir des projets et des choix de vie qui le dépassent et qui l’invitent à mieux considérer sa mission et son impact sur la vie des autres. Plutôt quelqu’un qu’il connait, si besoin qui est capable d’être exigeant, pour peu que celui-ci/celle-là le soit déjà avec lui/elle-même et bienveillant/e avec les autres…. C’est aussi la vocation du chef scout pour les jeunes. Celle de chacun de nous, entre nous qui sommes des adultes engagés dans le mouvement et tous toujours en construction. J’en ai choisi plusieurs dans ma vie mais mes chefs et cheftaines, mes aumôniers ont joué un rôle décisif ; Je vous souhaite de devenir l’inspirateur, l’inspiratrice des jeunes que vous accompagnez et de trouver qui inspire votre route, de lui parler.

- Cette différence entre bonheur et super bonheur est porteuse ! Comme d’autres intuitions le scoutisme nous embarque à sortir de nous-mêmes. « Gagner de l’argent » « vivre sa vie plan-plan » « rêver de sa piscine », « communiquer avec plein de contacts » c’est du bonheur ! Le super bonheur, c’est d’être acteur du bonheur des autres, de rechercher son impact positif, l’optimisme au cœur. Baden Powell apporte à ces vœux deux citations éclairantes : vois en chaque jeune au moins 5 % de bon et bâtis dessus. C’était vrai pour les jeunes des banlieues londoniennes pour qui il a créé le scoutisme comme cela l’est aussi pour nos équipes, groupes, communautés, société. C’est sur ces 5% - qui sont souvent beaucoup plus - qu’il faut bâtir. Le véritable chemin du bonheur est de donner celui-ci aux autres. (…) faites «de votre mieux ». Soyez toujours prêts à vivre heureux et à mourir heureux. Soyez toujours fidèles à votre promesse de scout même quand vous aurez cessé d'être un enfant.

Alors ouvrons le chemin du super bonheur et épaulons-nous ! Chacun de nous a une extraordinaire énergie qui n’attend qu’à être mobilisée !

Dans cette perspective et en cohérence avec les fondements de notre Plan d’orientation – Grandir et Servir ensemble (2)-, le mouvement va amplifier sa démarche IMPEESA (3) Celle-ci permet de relier les « anciens » (qui peuvent avoir moins 20 ans …. Plus de 75 ans) qui ont terminé leur engagement de chef/cheftaine, cadres afin de leur permettre de prolonger leur lien avec les Scouts et Guides de France tout en trouvant d’autres moyens et lieux d’engagement pour y « être scout », différemment, et continuer de se ressourcer fraternellement à notre commune philosophie et manière de voir les jeunes, la citoyenneté, ce que l’Evangile mobilise en nous. Ensemble nous serons plus forts et le mouvement rayonnera avec tous ceux pour qui notre scoutisme est un appel. Ce peut aussi être l’occasion d’accompagner chacun dans ses choix de vie perso ou professionnelle comme par exemples la création d’entreprises sociales, des vocations spécifiques. Vous ne tarderez pas à avoir des informations à propos de cette initiative dont l’évolution n’est encore qu’une esquisse mais dès à présent si elle suscite en vous des réflexions et contributions n’hésitez pas à écrire à Impeesa@sgdf.fr


Ces vœux sont adressés à tous les chefs/cheftaines et cadres de 2015-16 et 2016-17, aux salariés au service de notre association. L’occasion de remercier ceux qui ont rangé leur chemise et pourraient rejoindre IMPEESA, de féliciter tous ceux qui cette année font vivre notre mouvement, de dire notre estime à nos salariés qui accompagnent, guident, notre dynamique.

Je manquerais à mon devoir si je ne vous rappelais pas que les 23 avril, 3 mai, 11 juin et 18 juin un SGDF majeur va voter, au besoin par procuration. Trouver le sens du politique dans un monde qui change est un impératif d’espérance (4) !

En somme :

  • Bonne année pour chacun en étant attentif tout spécialement à ceux qui sont touchés par le deuil, la maladie, le chômage, la relégation et qui ont besoin de soutien pour apprivoiser ces deux convictions,
  • Bonne année pour le mouvement que nous servons. Que son rayonnement, par la croissance des jeunes qui le rejoignent, par l’engagement de tous ceux qui sont scouts dans leur cœur, il contribue à servir la fraternité. Que nous construisions ensemble une trace claire et positive !
  • Bonne année aux jeunes. Dans ce monde qui change que nous leur donnions l’intelligence des besoins, difficultés, innovations et chances de la société, que nous leur ouvrions les portes de la codécision pour que chacun a sa manière trouve son bonheur dans le regard heureux des autres.


En cette dernière année de mon mandat de Président, c’est avec la confiance chevillée au corps, que je vous dis tous mes vœux fraternels pour créer tous ensemble un monde meilleur,


 

 
 
 
Gilles Vermot Desroches
Président
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article